Pissenlits à l’aquarelle

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j’aime peindre les mauvaises herbes, ces herbes qu’on voit tous les jours, les ennemis des jardiniers… Et pourtant, je les trouve jolies ! Cette semaine je vous montre donc comment peindre des pissenlits !

Ma photo d’inspiration est loin d’être jolie, c’est juste un champs de mauvaises herbes. Et avant de me lancer, il va falloir que je réfléchisse bien à la composition de mon image pour donner de l’énergie et créer un peu de dimension dans cette image pour l’instant très plate. J’ai donc choisi de créer une sorte de diagonale avec les fleurs et je les ai aussi superposé à certains endroits pour donner une impression de profondeur.

Ce qui va peut-être être un peu compliqué dans cette image, c’est les dégradés. Pour les deux premières couches, j’utilise énormément les dégradés et avec un temps un peu plus chaud, cela peut devenir un peu difficile d’obtenir une joli dégradé. La clé : travailler vite (mais sans précipitation), avoir une idée bien défini en tête des actions à réaliser et peut-être utiliser un peu plus d’eau que d’habitude ! Je vais aussi essayer de vous faire une vidéo plus détaillé sur les dégradés cet été car il y a quelques petites astuces qui peuvent vous aider.

Pissenlits à l’aquarelle en vidéo

Pissenlits à l'aquarelle - VERSION FRANÇAISE

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda aquario nº18, Rosemary & Co série 39 1/2″, Raphaël petit gris le « 803 » nº2.
Papier : Canson Héritage grain torchon.
Couleurs : Bleu d’indanthrène (Sennelier), Jaune de nickel Azo (Daniel Smith), Or rouge aussie (Daniel Smith), Bleu de lune (Daniel Smith).

Et voici l’image terminée (cliquez pour agrandir) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *