Pissenlits à l’aquarelle – un peu de chaos et de beauté

Non ce n’est pas une blague ! Cette semaine je peins des pissenlits (ou tout du moins, des mauvaises herbes). Il n’y a pas que les jolies fleurs et les beaux paysages qui m’inspirent. Parfois juste des mauvaises herbes au bord du chemin peuvent être aussi attrayante !

Pissenlits - image de référencePour cette aquarelle, j’ai utilisé l’image de référence ci-contre, prise au cours d’une promenade. L’image est loin d’être parfaite : les têtes de pissenlits ne sont pas éclairés par le soleil, la composition est trop uniforme et les couleurs ne sont pas forcément très attrayantes. Mais tous ces éléments peuvent être modifié dans l’aquarelle directement !

Test du vinaigre pour faciliter les dégradés

Cette semaine, je n’ai pas de croquis à vous montrer. Pour ce genre d’aquarelle, je n’en fait jamais, je préfère me lancer directement. Mais par contre, j’ai fait plusieurs recherches pour trouver la meilleure façon de créer l’aspect cotonneux des têtes de pissenlits. Ma première recherche a été de tester l’utilisation du vinaigre pour créer un dégradé très doux et ouvrir des blancs. Ce test n’a pas été concluant, je vous laisse juger par vous-même :

Taches, vinaigre vs eau Ouverture des blancs, vinaigre vs eau

Je ne vois aucune différence significative. Certes, sur la première image les gouttes de vinaigre apparaissent plus clair que les tâches formées avec de l’eau, mais ça pourrait être aussi du au fait que je n’ai pas posé les gouttes dans la couleur au même moment. Cette technique marche chez d’autres aquarellistes, alors je pense que je devrais tester encore avec d’autres couleurs et peut-être un vinaigre plus puissant.

Pissenlit - testEn tout cas pour mon aquarelle de pissenlit, j’ai préféré utiliser l’eau pour ouvrir et flouter les blancs. Et j’ai donc réalisé une première aquarelle test, que vous pouvez voir ci-contre. C’est un brouillon et pourtant, je la trouve plutôt réussie ! En tout cas elle m’a permis de travailler ma composition et de raffiner mon choix de couleur. Et il est maintenant temps de passer à la réalisation de mon aquarelle finale.

Pissenlits à l’aquarelle en vidéo

Pissenlit à l'aquarelle

Matériel utilisé :

Pinceaux : Escoda Aquario nº18, Raphaël 803 nº2.
Papier : Arches grain torchon
Couleurs : Teinte neutre (Winsor & Newton), Bleu de cobalt (Schmincke), Bleu outremer (Daniel Smith), Bleu céruléen (Daniel Smith), Jaune winsor foncé (Winsor & Newton), Terre de Sienne brûlée (Schmincke), Vert émeraude (Schmincke).

Et voici l’aquarelle terminée ainsi que quelques détails (cliquer pour agrandir) :

Détail 1 Détail 2 Pissenlits à l'aquarelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *