Peindre des pivoines à l’aquarelle

La France commence à se déconfiner doucement, mais ici en Espagne et surtout à Barcelone ce n’est pas le cas ! Mais heureusement que ma maman à un jardin bien fournit en m’envoie régulièrement des photos pour que je puisse varier mes sujet (merci beaucoup Maman !) ! Alors cette semaine, c’est parti pour peindre des pivoines.

Les pivoines sont aussi difficiles à peindre pour moi que les roses. Toutes les fleurs, en fait, avec beaucoup de pétales et beaucoup de « froissage » sont difficiles. Car il faut trouver le juste équilibre entre flou et net pour créer cette texture si particulière. Pour l’instant je n’ai pas la réponse exact à ce problème, mais j’y travaille ! Après tout l’aquarelle c’est avant tout savoir recommencer et continuer à essayer. On apprend à chaque étape et on s’améliore petit à petit. Le tout est de ne pas abandonner !

Cette aquarelle m’a donné beaucoup de fil à retordre. J’ai recommencé cette aquarelle plusieurs fois et même peint une version à la gouache. Je ne suis toujours pas satisfait à 100%, mais je suis contente de mes progrès alors c’est déjà une bonne chose !

Peindre des pivoines à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Último 1″ plat, Escoda Último nº18 rond.
Papier : Arches grain torchon.
Couleurs : Bleu outremer (Sennelier), Jaune de nickel azo (Daniel Smith), Or rouge aussie (Daniel Smith), Laque de garance rose (Sennelier), Rouge winsor (Winsor & Newton).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

2 réponses

  1. Bonjour Ursula
    Merci beaucoup pour toutes vos vidéos, vos réalisations sont très réussies et j’admire votre travail. J’ai testé à peindre la pivoine et comme vous je recommencerai plusieurs fois cette aquarelle je pense.
    A bientôt.
    Evelyne

  2. Bonjour Ursula,
    J’ai tenté les pivoines moi aussi et me suis heurtée au problème du detail’des pétales, mais je ne désespère pas et je recommencerai. Je pense qu’il faut surtoutnvarier les roses et les rouges pour obtenir cette impression de pétales. C’est toujours un plaisir de vous suivre et j’aime bien cette version en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *