Peindre des ancolies à l’aquarelle

Cette semaine, je peins une fleur que je n’ai jamais peinte encore : les ancolies. C’est une jolie fleur assez compliquée et tellement mignonne ! Même les feuilles sont très jolies, mais ce n’est pas ce qui m’intéressait cette fois-ci !

Avant de commencer mon aquarelle, j’aime faire un premier essai à la gouache. Cela me permet d’avoir une première idée de la composition, des couleurs, des formes… Mais dernièrement, j’aime aussi faire des mini croquis rapide sur un cahier avec des feutres aquarelles, pour faire des tests de compositions. Même avec très peu de couleur (ici : bleu, rose, jaune, vert), je peux avoir une première idée de la composition que je souhaite.

Sur cette aquarelle, je me suis concentré sur les formes essentiellement et les marques de mon pinceaux. Je me suis imposé des contraintes : que des pinceaux plats et pas de dégradés volontaires. Pourquoi ? Tout simplement pour m’aider à ne pas aller dans trop de détail et privilégier les masses de couleurs, les formes, la transparence… C’est un bon exercices lorsqu’on veut apprendre à simplifier son travail et aller vers plus d’expression.

Ancolies à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Último 1″, Princeton Neptune 1/2″.
Papier : Arches grain satiné.
Couleurs : Bleu outremer (Sennelier), Amazonite véritable (Daniel Smith), Jaune de nickel azo (Daniel Smith), Or rouge aussie (Daniel Smith), Glycine (Daniel Smith), Laque de garance rose (Sennelier).

Et voici l’aquarelle terminée (Cliquez pour agrandir) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *