Peindre des dentelaires du cap à l’aquarelle

Pour cette semaine, j’ai choisit un sujet inspiré d’une de mes promenades. Les parcs et jardins ont ENFIN rouvert et j’ai pu me promener dans mon parc préféré : Jardines Mossèn Costa i Llobera. C’est un jardin avec des cactus, des plantes grasses, des palmiers… Et parmi les plantes de ce jardin, j’ai trouvé un buisson aux fleurs très intéressantes, un dentelaire du cap (je ne suis pas totalement sûre de mon identification, si vous connaissez cette plante n’hésitez pas à me corriger !).

Pour cette aquarelle, mon but premier était de jouer avec des couleurs plus délicate et fraîche. Lavande, Glycine et le bleu de manganèse sont les héros ici. Ces couleurs se mélangent parfaitement et créent des tons de violets très doux et parfait pour mon sujet. Lavande et Glycine de Daniel Smith sont opaques et pourtant j’ai réussi a garder leur fraîcheur sans obtenir un résultat trop figé. Le fait de commencer par une première couche dans l’humide m’a beaucoup aidé pour le fondu et la légèreté de mon aquarelle.

Comme je le dis dans ma vidéo, je ne suis pas sûr d’avoir terminée cette aquarelle. Je pense qu’elle mériterait encore quelques couches de peintures en négatif pour apporter un peu plus de profondeur et de détail. Je ne sais pas si j’oserai continuer, on verra !

Peindre des dentelaire à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Último nº18, Escoda Último nº8 à sortie longue, Silver brush black velvet 1/4″.
Papier : Arches grain torchon.
Couleurs : Bleu d’indanthrene (Sennelier), Amazonite véritable (Daniel Smith), Nuance de bleu de manganèse (Daniel Smith), Jaune de nickel azo (Daniel Smith), Lavande (Daniel Smith), Glycine (Daniel Smith), Blanc opaque (Schmincke).

Et voici l’aquarelle terminée (Cliquez pour agrandir) :

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *