Peindre des œillets d’inde à l’aquarelle

Retour aux fleurs pour cette semaine ! J’ai choisi de peindre des œillets d’inde !

Les œillets d’inde ne sont pas vraiment des fleurs que j’aime particulièrement. Mais je dois avouer que lorsqu’elles sont éclairées d’une certaine manière comme sur ma photo de référence, elles possèdent une certaine délicatesse et ça suffit pour que je souhaite les peindre !

Les difficultés pour cette aquarelle, c’est surtout de peindre ce pourtour de pétale doré. Et je ne suis pas sûr d’avoir réussi ! J’ai été partagé entre faire des réserves et prendre le risque de les recouvrir par inadvertance (ce qui c’est passé… ) ou les masquer. Et peut-être que je m’essaierai à nouveau sur ce sujet avec cette seconde technique pour voir si ce serait plus approprié et peut-être aussi plus facile !

La couleur des pétales est aussi très particulière. C’est un rouge orangé avec une teinte de terre mais toujours de la luminosité dedans… Je pense que l’écarlate brûlée de quinacridone est le bon choix. Il s’associe parfaitement avec l’or rouge aussi et même avec le jaune de nickel azo, ce qui me permet de créer toutes les nuances de cette fleur !

Peindre des œillets d’inde à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Último nº18, Raphaël petit gris 903 nº12.
Papier : Arches grain satiné
Couleurs : Bleu d’indanthrène (Sennelier), Amazonite véritable (Daniel Smith), Jaune de nickel azo (Daniel Smith), Or rouge aussie (Daniel Smith), Écarlate brûlée de quinacridone (Daniel Smith).

Et voici l’aquarelle terminée (Cliquez pour agrandir) :

2 réponses

  1. J’ai délaissé l’aquarelle quelques années …. et grâce à vous je la reprends avec délectation ! Quel bonheur et je vous en remercie infiniment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *