Peindre des fleurs d’eucalyptus à l’aquarelle

Cette semaine je vous propose de peindre des fleurs qu’on ne voit pas souvent et dont on ne parle pas beaucoup : des fleurs d’eucalyptus.

Ces fleurs n’ont pas vraiment de pétales et on dirait presque qu’elle ne sont composées que de pistils. Cela leur donne un air très doux, très vaporeux. C’est aussi une texture très intéressante à peindre et qui peut paraître compliquée mais il y a quelques astuces pour simplifier et faciliter le travail.

La première astuce lorsqu’on souhaite peindre ce genre de texture de filaments, c’est de travailler avec un pinceaux assoiffé. Un pinceau chargé de pigment mais avec très très peu d’eau va permette de déposer les pigments sur la partie en relief du papier (fonctionne particulièrement bien avec les papiers torchons) et créer une texture comme « griffée ». Travailler cette texture avec différentes couleurs, plus clair, plus sombre ou avec une couleur légèrement différentes va permettre de créer une texture mais aussi du volume. La deuxième astuce consiste a ajouter quelques lignes ultrafines à certains endroits pour renforcer la première texture et donner l’information au spectateur que cette zone possède des filaments.

Peindre des fleurs d’eucalyptus à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Último 1″ plat, Princeton Neptune 1/2″ plat, Silver brush black velvet 1/4″ en forme de dague.
Papier : Arches grain torchon.
Couleurs : Bleu d’indanthrène (Sennelier), Amazonite véritable (Daniel Smith), Jaune de nicke azo (Daniel Smith), Rouge de pyrrol (Isaro).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

Une réponse

  1. Le sujet n’était pas facile, des fleurs sans pétales…. si aériennes.
    J’adore le rendu de votre image et la texture des feuilles qui font comme un nid à ce groupe de fleurs blanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *