Cette semaine je voulais juste vous présenter une technique pour apprendre à se lâcher un peu plus, et obtenir un résultat plus spontané et énergique.

Pour le sujet, j’ai repris mon bouquet d’un précédent live et essayé de peindre un autre angle. Le principe ici, c’est de peindre ce que l’on voit en sachant qu’on ne peut faire qu’une seule couche. Il va falloir donc trouver des astuces pour que le sujet soit reconnaissable malgré les fusions et les flous.

Ne faire qu’une couche, cela veut aussi dire que cette aquarelle prendra moins de temps et c’est donc parfait si on a peu de temps à accorder à sa pratique !

Une seule couche, un temps limité, cela veut dire qu’il faut compenser par l’observation. Je me suis beaucoup concentré sur les caractéristiques de chaque fleur pour pouvoir créer une texture qui représentera au mieux les fleurs.

Peindre une aquarelle en une seule couche en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Princeton Neptune nº8, Princeton Neptune plat 1/2″.
Papier : Arches grain fin 640g/m2.
Couleurs : Bleu d’indanthrène (Sennelier), Jaune de nickel azo (Daniel Smith), laque de garance rose (Sennelier).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *