Façade à l’aquarelle dans le style expressionniste

Cette semaine, je peins une façade d’une maison, mais plutôt que de la traiter comme un croquis de carnet de voyage ou un dessin architecturale, j’essaie d’appliquer certaines astuces que j’utilise pour peindre des fleurs !

Façade d'une maison arrageoise

Mon image d’inspiration (voir ci-contre) a été prise lors de mon dernier voyage en France à Arras. Son architecture est assez typique des maisons du coin : briques rouges et pierres calcaire. Mais le petit truc en plus dans cette maison, c’est la couleur des huisseries ! Bleu turquoise ! Dès que je l’ai vu, j’ai su qu’il fallait que j’essaie de la peindre. Et elle présente tout de même quelque défi : cette façade a une perspective très prononcée qu’il va falloir que je reproduise !

Croquis d'une maison arrageoise

La perspective, ce n’est pas mon truc. Je connais la technique, mais j’ai toujours du mal à l’appliquer. Alors pour pallier à ça, j’ai pris mon temps sur le dessin. J’ai observer la façon dont les lignes se croisent et j’ai fait attentions plus particulièrement aux espaces négatifs (par exemple, le morceau de ciel autour du toit de la maison). Je me suis aussi simplifier la tâche en simplifiant la maison : j’ai enlever une paire de fenêtres, et j’ai supprimé l’arc de cercle de pierre blanche. Et grâce à tous ça, j’ai réussi à faire une perspective a peu près correcte. Et pour la reproduire sur mon papier aquarelle, là aussi j’ai pris mon temps. J’ai commencé par tracer les grandes lignes avec une règle en faisant particulièrement attentions aux différentes inclinaison. Et pour le reste, comme je savais que je voulais un style expressionniste et un peu pris sur le vif, je n’ai pas cherché la précision, mais plutôt j’ai cherché à avoir du caractère dans mes lignes.

Une façade à l’aquarelle en vidéo 

MATÉRIEL UTILISÉ :
Pinceau : Raphaël petit gris le « 803 » nº2.
Papier : Arches en grain torchon.
Couleurs : Bleu outremer (Daniel Smith), Bleu céruléen (Daniel Smith), Vert émeraude (Schmincke), Verona Gold Ochre (Daniel Smith), Alizarine cramoisie permanent (Daniel Smith), Rouge winsor (Winsor & Newton), Terre de sienne brûlée (Schmincke), Neutral tint (Winsor & Newton).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) : 

Une réaction au sujet de « Façade à l’aquarelle dans le style expressionniste »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.