Glycine à l’aquarelle

Cette semaine, pour combattre le froid de Stockholm, j’ai décidée de peindre une photo que j’ai prise au printemps dernier d’une façade de maison avec une très jolie glycine du côté de Londres.

C’est incroyable comme beaucoup de maison dans la périphérie de Londres ont des glycines qui grimpent sur leur façade ! Ces glycines accompagnées du style anglais rendent les quartiers très charmant. Lors de mon séjour là bas, j’ai réalisé plusieurs croquis de ces façades, mais pour aujourd’hui, j’ai voulu essayer de reproduire le style que j’avais expérimenté dans une autre aquarelle de façade. Un style plus libre et plus dans la simplification des détails pour obtenir une impression plutôt qu’une image réaliste.

J’ai donc réalisé un premier essai dans un de mes carnets de croquis. J’y ai testé mes couleurs, mais aussi plusieurs éléments pour rajouter de la texture. J’ai essayé quelques marques avec des crayons aquarellables, mais aussi de rajouter de la textures avec un crayon plume et de l’encre. Les crayons aquarellables n’ont pas été très concluant cette fois-ci en particulier à cause des couleurs que j’avais qui ne correspondait pas à l’ambiance de mon croquis. Mais j’espère vous en parler plus en détail plus tard car il y a des possibilités ! J’ai été beaucoup plus convaincue par le travail à l’encre que j’ai réalisé par dessus mon aquarelle. Mais je trouve que c’est quelques chose qui fonctionne bien dans un carnet de croquis, mais je ne suis pas pour l’utilisation de cette technique dans mon aquarelle finale.

Malgré toutes ces recherches avant de réaliser mon aquarelle en vidéo, je ne les ai pas forcément utilisées. Mais elles m’ont permis d’avoir une meilleure idée de ce que je souhaitais pour mon image. J’aurai du faire un croquis plus abouti pour éviter l’erreur que j’ai faite durant cette aquarelle !

Façade et glycine à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Raphaël le « 803 » nº2, Silver Brush Black velvet 1/4″ en forme de dague.
Papier : Canson Héritage en grain torchon.
Couleurs : Bleu indanthrène (Sennelier), Vert émeraude (Schmincke), Verona gold ochre (Daniel Smith), Or de quinacridone (Daniel Smith), Laque de garance rose (Sennelier), Écarlate brûlée de quinacridone (Daniel Smith), Lavande (Daniel Smith).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

2 réactions au sujet de « Glycine à l’aquarelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.