Jacinthes givrées à l’aquarelle

Encore des fleurs cette semaine ! Eh oui, c’est l’hiver, j’ai beaucoup moins d’inspiration et je m’appuie sur mon stock de photo pour essayer de booster mon inspiration. Cette fois-ci, j’ai choisi une photo représentant des jacinthes givrées.

Mon image de référence est une image assez compliquée avec beaucoup d’informations sur l’image. Toutes ces informations ne sont pas nécessaire à la compréhension, mais il faut savoir lesquelles enlever pour simplifier efficacement. C’est dans cette optique que j’ai réalisé plusieurs études. Sur ma première tentative, j’ai essayé de peindre le plus d’information possible. Et il en résulte un fouillis conséquent. Mais j’ai pu voir que finalement l’arrière plan n’était pas forcément nécessaire.

Et de cette première expérience, j’en ai tiré ma deuxième tentative. L’image est déjà plus intéressante, plus facile à lire. Et je pense qu’on y reconnaît mieux les jacinthes de départ. Par contre, en voyant ce deuxième essai, il y a deux points qui peuvent être améliorer. Premièrement, la tige des jacinthes n’est pas nécessaire (à mon goût) pour une bonne compréhension de l’image. Deuxièmement, les parties plus sombres ont été traitées avec de la teinte neutre qui « tue » mes nuances de bleues. Cela a pour effet de rendre toutes les parties sombre just inintéressantes et plates.

J’en viens donc à ma troisième tentative, celle en vidéo. La simplification est peut-être un peu extrême, mais elle a l’avantage, ici, d’établir une ambiance. Plus d’arrière plan, plus de tige, pas d’autres informations finalement que mes fleurs.

Jacinthes givrées à l’aquarelle en vidéo

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda Aquario nº18, Escoda Reserva nº6, Raphaël le « 803 » nº2, brosse à dent.
Papier : Saunders Waterford rough
Couleurs : Bleu céruléen (Daniel Smith), Bleu d’indanthrène (Sennelier), Verona gold ochre (Daniel Smith), Laque de garance rose (Sennelier), Crayon à la cire blanc Neocolor (Caran d’Ache), Feutre acrylique blanc opaque (Posca).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.